L’église de Veyrines accueille de jeunes talents

Le concert du Quatuor Kodama

Dans le cadre des concerts dédiés aux jeunes talents de la musique classique et organisés par le festival « Cordes en Ballade », les Amis de Veyrines ont eu le plaisir d’accueillir le 16 juillet les jeunes musiciens du Quatuor Kodama. De retour de masterclasses avec le Quatuor Debussy à Bourg-Saint-Andeol, ce jeune quatuor a été applaudi par une centaine d’auditeurs lors de leur récital dans la chapelle de Veyrines (Saint Symphorien-de-Mahun).

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Si l’on oubliait la jeunesse des musiciens, on pourrait sans hésiter qualifier cette prestation de magistrale.
Après un démarrage très classique avec le Quatuor opus 20 N°4 de Joseph Haydn, les spectateurs se sont régalés avec 5 mouvements du 3ème quatuor de Chostakovitch.
Le programme s’est terminé en feu d’artifice sonore et gestuel avec « Dimensions » le 3ème mouvement du Quatuor « Satellites » de Garth Knox, une œuvre contemporaine très créative qui a été bissée par l’assistance.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le Quatuor Kodama
Violoncelle : Apolline Bandinu /Violons : Anna Bertrand, Émile Delange/Alto : Camille Paillet
Tous les quatre issus de l’Ecole Supérieure de Musique de Dijon, les membres du quatuor Kodama se sont rejoints en 2017 pour former un quatuor à cordes. Depuis la rentrée 2018 ils sont formés par le Quatuor Debussy dans leur classe spécialisée quatuor à cordes au Conservatoire de Lyon.

Cette équipe de musiciens très professionnels a honoré le 16 Juillet dernier l’ambition des Amis de Veyrines d’accueillir des jeunes talents de toutes disciplines.

Oyez, oyez bonnes gens!
Ce dimanche 28 juillet, en l’an de grace 2019, le hameau de
Veyrines a remonté le temps et s’est transformé l’espace d’une
belle journée ensoleillée en campement mediéval.
Animé par La Mesnie du Corbeau et les Compagnons d’antan, avec
la participation active des Amis de Veyrines, ce rassemblement
festif a permis, dès 11 heures, à un public nombreux, de participer
à divers ateliers (tissage, teinture, calligraphie, jeux etc .), jouer et
jongler et d’écouter la bonne parole du “prieur de Veyrines”, alias
Jean-Marc Janin, qui racontait avec bonhomie l’histoire du prieuré.
Ils pouvaient aussi suivre la promenade du conteur, alias Daniel
Rivel, reconnaissable à son costume de troubadour, qui réjouissait
avec moultes contes et fabliaux un public conquis par sa bonne
humeur.
Après avoir gouté à la restauration médiévale (porée, galettes de
pois chiches, chaussons aux légumes, galettes aux noix, pain
d’épices etc. ) préparés par les Amis de Veyrines et apprécié
différentes boissons : hydromel, hypocrass, vin de sauge, tout le
monde se séparait en espérant bien que cette rencontre serait
renouvelée.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s