Plus de 50 Ans de Bénévolat

La création de l’Association des Amis de Veyrines

En 1966, François Malartre rassemble amis et personnalités de l’Ardèche et plus particulièrement du Haut-Vivarais pour sauver une église au bord de la ruine et fonder le 7 juin « Les Amis de Veyrines ». Premier Président de l’association, il insuffle énergie et dynamisme pour redonner à l’église Sainte-Marie de Veyrines la beauté de son état d’origine et attirer de généreuses subventions, notamment de la part de la Société de Sauvegarde des monuments anciens de l’Ardèche et du Conseil général.
Sous sa direction d’importants travaux sont ainsi réalisés : décroutage de la nef, restauration des portes, dallage du sol de l’église, dégagement des abords de l’édifice, construction d’un mur de pierres délimitant l’ancien cimetière… avec la participation de nombreux bénévoles et notamment des scouts de Dreux.

L’implication dans la vie culturelle locale

En 1971, l’église de Veyrines est sortie de la ruine et de l’oubli. L’accent est mis alors sur des programmes culturels initiés par Michel Faure bien connu dans le Haut-Vivarais pour ses conférences historiques passionnantes.
En 1995, l’association prend un nouvel élan avec Philippe Duclaux. Les préoccupations des adhérents restent les mêmes : poursuivre les travaux de rénovation, renouveler les publications, organiser des manifestations culturelles. Parmi les travaux effectués les plus importants concernent l’électrification de l’église, la réinstallation de la cloche de 1840, la restauration du tableau de Saint-François Régis.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Au tournant du millénaire les présidents des Amis de Veyrines qui se succèdent contribuent à développer la vie culturelle et artistique selon différentes approches : les rassemblements de voitures ancienne avec Jean Graveleau, les concours de poésie avec Elyane Gastaud, les journées du patrimoine avec Marc Balandrau…

Un nouveau souffle au début du XXIème siècle

L mauvais état de la toiture de la nef a incité la municipalité à demander une étude approfondie pour sa restauration. L’étude, réalisée par l’architecte des Monuments historiques a été remise en 2007, et les subventions pour la réalisation des travaux ont été obtenues en 2014.

C’’était l’occasion pour l’association, dont l’activité avait été ralentie pendant ces années de recherche, de se remettre en route : une campagne d’adhésion est lancée, une assemblée générale tenue et un nouveau bureau élu en janvier 2014 sous la présidence de Chantal Chiflet. La nouvelle dynamique ainsi insufflée permet aux Amis de Veyrines de proposer de nouvelles méthodes de financement (Souscription avec la Fondation du patrimoine en partenariat avec la municipalité, opération “Votre nom sous une tuile …” etc.) pour aider au financement de la nouvelle toiture de l’église posée en décembre 2015 et de relancer sa contribution au développement de la vie culturelle et artistique locale (concerts, spectacles…).