Histoire de la Maison de Marcel

C‘est un projet ambitieux de développement de l’association qui consiste à restaurer un ancien corps de ferme ardéchois contigu à l’église de Veyrines, pour en faire un lieu d’accueil du public et y abriter une activité artisanale, touristique ou culturelle.

Pourquoi “La maison de Marcel” ?

Véritable mémoire vivante du hameau de Veyrines, Marcel Mourier décédé en 2016, assurait très aimablement et bénévolement de son vivant, l’accueil des visiteurs de l’église située face à sa ferme.
Pour perpétuer la mémoire de Marcel et pour dynamiser le hameau, la maison et la grange-étable attenante ont été achetées par un mécène et confiées aux Amis de Veyrines via un bail emphytéotique. En contrepartie l’association devait assurer la restauration de la ferme et y installer une personne ou une famille ayant un projet d’activité viable tout en assurant la sécurisation de l’église et l’accueil de ses visiteurs.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Bel exemple d’architecture paysanne du Haut-Vivarais, la « Maison de Marcel » est composée d’une maison à étage avec cave à laquelle est accolé l’ancien bâtiment agricole comportant l’étable semi-enterrée au rez-de-chaussée et la grange à l’étage. Séparés de l’église de Veyrines par un simple chemin vicinal goudronné, ces bâtiments nécessitaient de sérieux travaux de restauration qui ont été effectués dans les règles de l’art pour conserver tout l’intérêt architectural du corps de ferme.

Les besoins de travaux urgents

Avant même que ne soient mis en oeuvre le chantier de restauration complète du corps de ferme avec le réaménagement des bâtiments, des travaux de sécurisation de l’ensemble bâti grange/étable avec maison doivent être réalisés rapidement.
En effet, le toit de la grange doté d’une charpente vermoulue avait commencé à s’effondrer, entraînant l’affaissement d’une partie du plancher séparant la grange de l’étable qui lui même en fort mauvais état avait déjà du être étayé !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

La maison avait également besoin de travaux, notamment en raison d’une toiture en mauvais état, d’un escalier extérieur peu stable sur la façade nord ainsi que d’une mise aux normes obligatoire tant en ce qui concerne l’assainissement que pour ce qui concerne l’intérieur de la maison : isolation, installation électrique et plomberie.

Le financement de la restauration de la « Maison de Marcel »

Pour pouvoir réaliser ces premiers travaux les Amis de Veyrines ont organisé une opération de financement participatif sur la plateforme https://dartagnans.fr/projects/la-maison-de-marcel/campaign qui a été un véritable réussite puisqu’elle a permis de réunir 14 000 €. Des financements complémentaires obtenus auprès du Conseil général dans le cadre du FIPA (Fonds d’innovation au patrimoine ardéchois) et de Fonds européen dans le cadre du programme LEADER Ardèche verte nous permettent de prévoir une première tranche de travaux en 2018.

Au mois de juin 2018 la « Maison de Marcel » a été sélectionnée par la Mission Bern en tant que l’un des 270 projets qui feront l’objet d’une aide financière à la restauration au moyen des recettes dégagées par le Loto du Patrimoine (Voir en Replay le reportage qui lui a été consacré dans l’Emission Patrimoine du 1er Novembre 2018 : https://www.france.tv/france-2/l-emission-patrimoine/765237-l-emission-patrimoine.html).

Les soutiens institutionnels qui ont co-financé la restauration de la Maison de Marcel