L’autel restauré est-il le maître-autel* de l’église de Veyrines ?

Nous vous avions présenté sur le site Internet, il y a quelques mois (voir ici), une manifestation pour célébrer la réintégration dans l’église de Veyrines de l’autel en bois du XVIIIème siècle à l’issue d’un gros travail de restauration ayant duré près de deux ans !

A cette occasion la question avait à nouveau été posé aux Amis de Veyrines sur le rôle de l'autel dans l'église ? Deux hypothèses existaient quant au rôle de cet autel très ancien dans l'église de l'ancien prieuré.

Etant donné la présence depuis au moins un demi-siècle d'un autel en pierre dans le coeur de l'église, la première hypothèse était que cet autel en bois était sans doute localisé dans l'un des bras du transept de l'église utilisée en tant que chapelle privée.
NB : Du Moyen-Age jusqu'au XIXème siècle il était fréquent qu'une famille notable, une confrérie voire une corporation dispose sur un bas-coté de l'église paroissiale d'un espace privé avec un autel afin de célébrer des messes pour le salut des âmes des membres du groupe ou de la famille fondatrice.

La deuxième hypothèse était que l'autel du XVIIIème avait été remplacé par l'autel en pierre :
– soit en raison du mauvais état de l'autel en bois,
– soit dans le cadre d'un nouvel ordonnancement des différents éléments du mobilier liturgique, pour des raisons qui nous sont inconnues.

Sur la base d'une sélection de photos anciennes, s'échelonnant de la fin du XIXème siècle au milieu du XXème siècle, nous allons donc essayer de résoudre cette énigme.

La première des photos peut être identifié comme datant sans doute de l'après-seconde guerre mondiale en raison de l'absence total ou quasi-totale de toiture sur la nef. L'on voit sur cette photographie, issue du fond André BROUTECHOUX, deux personnes assises devant un maître-autel* qui ne ressemble absolument pas à l'autel en bois.

La deuxième photo datant au plus tard de 1927 montre, en plus gros plan que la précédente, que la couleur blanche et la forme de l’autel ne correspondent pas non plus à l’autel restauré du XVIIIème siècle. Cette photo provient d’un article écrit par Robert POIDEBARD et publié en 1927 dans la Revue du Vivarais.

La troisième photo montre dans le coeur de l'église un maître-autel* dont la couleur sombre et la forme prouve que l'autel que Les Amis de Veyrines ont fait restaurer est bien l'ancien maître-autel de l'église de Veyrines. Cette photo qui provient du fond d'archives du collège des Jésuites du Puy n'a pu être datée précisément avec une simple mention relative au XIXème siècle. Cependant les appareils et techniques photographiques ayant commencé à se populariser dans la dernière décennie du XIXème siècle nous pouvons vraisemblablement dater la photo de cette époque.

En conclusion l’autel en bois du XVIIIème siécle a bien été le maître-autel de Veyrines au moins à la fin du XIXème siècle et au début du XXème siècle, au plus tard jusque dans les années 1920

* Le maître-autel est celui qui est situé dans la partie la plus sainte de l’église : la coeur. C’est l’autel sur lequel est célébré le culte, que ce soit dans le cadre de la messe dominicale ou dans le cadre d’autres célébrations liturgiques.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s